Infos pratiques

Chaque semaine, suivez les images des artistes de la programmation 2020 sur les réseaux sociaux du centre d’art : Instagram & Facebook !

Récolter,Trier,Transformer

Flore de Maillard devait initialement cheminer le long de la Garonne, entre Toulouse et Saint-Bertrand-de-Comminges, avec dans son sac de la laine, de la teinture et un métier à tisser nomade.

Après un temps de questionnement, elle embarque aujourd’hui ses voisins dans son projet :
« La proposition de tissu de rue est chaleureusement accueillie par mes voisins.
Je vais de porte en porte et récolte ce qu’ils veulent me donner : draps, rideaux, napperons, bouts de laine, chaussettes esseulées, tee-shirts trop portés, foulards parfumés.
J’entre dans la vie des autres et les autres entrent dans la mienne.
La rue s’invente comme une nouvelle pièce de la maison, indispensable comme une cuisine où l’on se nourrit.
Les plus téméraires viennent me porter leurs paquets et nous bavardons à travers le grillage, eux sur le trottoir, moi dans le jardinet qui sépare ma maison de la rue.
Une porte sur deux tréteaux, des ciseaux, c’est là que je travaille.
Je trie et transforme les textiles en bandelettes.
Avant qu’il fasse nuit, je rentre monter le métier à tisser. »

Pour aller plus loin :
@flore_de_maillard