Infos pratiques

14.04.2018 — 16.06.2018

Vernissage
le samedi 14 avril 2018
à 19h
télécharger l’invitation

Horaires d’ouverture
Du mercredi au samedi de 14h à 18h.
Fermé les jours fériés.
Entrée libre et gratuite.

Dossier de presse

Représentée par
la Galerie Maubert (Paris)
www.galeriemaubert.com

+ d’infos sur l’artiste
www.nicolasdaubanes.com

Commissariat
Valérie Mazouin
directrice du centre d’art contemporain Chapelle Saint-Jacques

Projet réalisé en partenariat avec la Briqueterie de Nagen, St Marcel – Paulel (31) et Collective Pulse for shared success. C’est sous l’impulsion du ministère de la Culture (Direction régionale des affaires culturelles Occitanie), que Collective Pulse, agence de facilitation en management d’équipe, et le Pôle européen de la Céramique se sont associés pour mettre en œuvre ce projet singulier mêlant recherches artistiques et dynamique d’équipe à la Briqueterie de Nagen.
www.residenceartisteentreprise2018.fr

Œuvres coproduites (150 sérigraphies) avec le Château de Jau, Cases de Pène (66)

RDV en lien avec l’exposition
Samedi Famille
avec Nicolas Daubanes
26.05.2018 de 10h à 18h
Une journée proposée aux familles pour se retrouver avec l’artiste et créer ensemble : atelier, projection de films, jeux…

Cette exposition sera suivie de d’autres expositions :
Chateau de Jau à Cases de Pène (66)
Vernissage le 29 juin 2018

Briqueterie de Nagen, à Saint Marcel Paulel (31)
Vernissage septembre 2018

PAC / Château de la Falgalarié à Aussillon (81)
Vernissage octobre 2018

Nicolas Daubanes

À y regarder de plus prés ses dessins sont des petites disparitions, ses performances des solitudes alignées, ses installations : des apparitions en perdition.

Au centre d’art, Nicolas Daubanes souhaite  proposer l’image du toit de la prison de Nancy en Janvier 1972. Du coup, le travail sur les prisons continue, se renouvelle, se nourrit d’images et de documents d’archives. En effet, il se réfère à l’histoire mais la dézingue de l’intérieur car elle est pour cet artiste la simple matière première d’une œuvre en cours.

On sait que les oeuvres d’art ou l’art en général peuvent mettre l’accent sur des temps importants de l’histoire. Elles permettent ainsi, de réamorcer des évènements passés en connexion avec des actualités dont on ne peut faire abstraction. L’œuvre de Nicolas Daubanes se construit, se nourrit de l’Histoire, de ses traces. Elle en redessine des instantanés et se plait à redonner vie à des exploits.

Mais, Nicolas Daubanes est-il pour autant un artiste du récit, du document? Je vous engage à ne pas vous laisser embobiner!

Ce ne sont qu’anecdotes et artifices! Chaque fois consignés, répertoriés, il n’active pas un protocole mais synthétise des gestes, des actions convoquant alors la démolition, le sabotage, la rébellion. Que ce soit avec du béton, du sucre, un vélo, du bois, des capotes, de la nourriture, de la limaille de fer, des mots, de la poussière d’étoile, il produit avec une énergie volontaire ce fragile engagement qui revendique la perte.

 

Nicolas DAUBANES
Hexagone
Vue exposition Galerie Eva Vautier 2017
Exposition Nicolas Daubanes / LAC Sigean