Agnès Rosse

Iris Delvalle aime les objets de tous les jours, elle les collectionne, les choisit avec attention, en fonction d’affects personnels. Aux usages multiples, ces objets sont des signes, des repères, ils sont un univers en mouvement. Objets, images ou formes racontent des histoires, organisent nos vies et nous permettent de communiquer au sein de notre société. S’interroger sur les types de relations possibles entre l’homme et l’objet. Que représentent ces objets? C’est ce que nous voulons tenter de comprendre ensemble. Ainsi, l’atelier est ouvert à tous, il nécessite votre participation, il n’existera qu’avec vous. Iris Delvalle est née en 1989, diplômée de l’ESAD de Reims, master Design objet–espace, elle vit et travaille à Saleich. « Interroger l’habituel. Mais justement, nous y sommes habitués. Nous ne l’interrogeons pas, il ne nous interroge pas, il semble ne pas faire de problème, nous le vivons sans y penser, comme s’il ne véhiculait ni question ni réponse, comme s’il n’était porteur d’aucune information. Ce n’est même plus du conditionnement, c’est de l’anesthésie. Nous dormons notre vie d’un sommeil sans rêves. Mais où est-elle, notre vie ? Où est notre corps ? Où est notre espace ? » .

Georges Perec L’infra–ordinaire, éd Seuil, 1993, Paris, p.11